APW de Bgayet

APW de Bgayet

05 Décembre 2007

barre2.gif

La cérémonie d’installation du nouveau président d’Apw s’est déroulée comme prévue dans la salle de délibération.

Trois candidats, qui sont les têtes de liste, se sont inscrits pour cette élection:

1. Hamid Ferhat pour le FFS

2. Fawzi Hamoudi pour le RCD

3. Salah Derradji pour le FLN.

Les élus, au nombre de 43, ont voté à bulletin secret. Et après dépouillement des bulletins, il en ressort le résultat suivant :

1. Hamid Ferhat : 22 voix

2. Fawzi Hamoudi : 11 voix

3. Salah Derradji : 10 voix

L’addition donnant ce résultat est simple à trouver : les 6 voix obtenues pour avoir les 22 voix sont données par le RND.

Le candidat du FFS est élu président de l’Apw de Bgayet.

bar203.gif

elwatan3.png

APW de Béjaïa

Le RND vote FFS

La présidence de l’APW de Béjaïa a finalement échu au FFS en la personne de Hamid Ferhat qui a eu déjà à présider l’institution de 2002 à 2005.

Le parti de Hocine Aït Ahmed a ainsi pu garder ce perchoir qu’il n’a plus lâché depuis 1997 grâce cette fois-ci au concours des voix RND. Un scénario pour le moins inattendu a en effet vu les 6 voix des élus du parti d’Ouyahia se rajouter à celles des 16 élus FFS pour former cette majorité absolue (22 voix) des 43 sièges qui forment l’assemblée et faire l’économie d’un deuxième tour. Le FLN, qui jusqu’à hier dans la matinée était présenté comme le véritable arbitre de ces élections, a dû finalement présenter son candidat qui ne récoltera que les 10 voix de son groupe. Même démarche pour le RCD dont les 11 élus ont opté pour leur propre candidat également après une énigmatique et vaine demande de report de la cérémonie d’installation. Interrogé sur les « secrets » de cette solidarité témoignée par les élus du RND, le nouveau président de l’APW, tout en appréciant la démarche, a nié l’existence de toute forme d’alliance, nous renvoyant plutôt au contenu d’une déclaration diffusée hier en fin de journée par les élus du parti d’Ouyahia. Celle-ci note en effet que « tenant compte de la majorité électorale » exprimée le 29 novembre dernier et après concertation avec l’instance locale du parti et l’aval recueilli auprès des notables, les élus du RND ont décidé de s’allier avec les élus du FFS pour la présidence de l’assemblée.

M. S.

bar203.gif

Dépêche de Kabylie

APW de Béjaïa

Le RND place le FFS

APW de Bgayet 1677_48857

Le FFS reprend la tête de l’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaïa dont la cérémonie d’installation a été présidée, hier après-midi, par le wali. Hamid Ferhat a été élu président de l’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaïa à l’issue d’un vote à bulletins secrets. Il a obtenu la majorité absolue des suffrages avec vingt-trois voix, devançant les candidats du RCD (onze voix) et du FLN (dix voix) qui n’ont pas pu brasser au-delà de leurs chapelles respectives.

Le candidat du FFS a bénéficié de l’apport des six élus du RND venus s’ajouter aux voix de ses seize élus propres. Vingt-trois voix est justement le minima exigible dans cette assemblée qui compte quarante-trois membres.

C’est donc une inattendue coalition FFS-RND qui a triomphé de cette consultation.

Le parti d’Ouyahia aura bizarrement préféré placer le FFS au détriment de son allié de la coalition présidentielle. Une hypothèse possible si les six élus du RND avaient voté dans le sens d’un second tour qui aurait pu voir le RCD- on est toujours dans les hypothèses- se déterminer par défaut en faveur du FLN plutôt que de son  » frère ennemi « .

Est-ce un nouvel avatar de la défiance que nourrit Ahmed Ouyahia à l’égard du pouvoir du moment ? Voire.

Officiellement, le RND justifie son alliance par  » la volonté de la majorité électorale  » qui s’est exprimée lors du scrutin de jeudi.

A travers une déclaration distribuée aux représentants des médias, le RND explique avoir décidé de s’allier au FFS après avoir recueilli « l’ aval des notables » (sic). Il considère que le FFS qui lui doit ainsi la présidence de l’APW s’engagera à «  consacrer les idéaux de Novembre 1954, à dynamiser le développement de notre wilaya et à raviver l’espoir.  » Y-a-t-il eu tractation et deal ? Assez incommodé par ce soutien, le  » plus vieux parti d’opposition  » fait mine d’avoir découvert le renfort du RND après le dépouillement.

Le nouveau P/APW esquisse tout juste une formule de remerciement assez entendue.  » Je félicite les élus du RND qui ont consacré le principe de doter la majorité relative de la présidence de l’APW « . Amen !

Ancien maire d’Aokas , Hamid Ferhat a eu déjà à présider aux destinées de cette même APW de 2002 à 2005. Un règne marqué par une hostilité tonitruante aux  » prédateurs  » du patrimoine public de la wilaya. L’homme promet d’ailleurs de publier un nouveau livre blanc sur l’accaparement du foncier et les bénéficiaires des crédits bancaires.

M. Bessa

fin.gif

Laisser un commentaire

 

amdh meknes |
FUC |
Blog de la promo 2004 de Su... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | validation des acquis
| St Etienne GAY
| JEM School ... ج...